Bonjour     visiteurs jour : 2     Total clics   :   147579

 








Coucou et merci Merci            

Religions et philosophies




 
Clics 648

 

Abraham

Abraham (en hébreu : אַבְרָהָם /av.ra.'am/, « père d’une multitude »  est un personnage important de l'histoire des peuples sémitiques qui est donné par la Bible comme étant l'ancêtre des peuples juifs et arabes, ainsi que le père du monothéisme et de la religion primitive des Hébreux.

 

Son histoire est racontée dans la Genèse, chapitres 11 à 25. Quand la Bible était encore vue comme un récit historique précis, les spécialistes dataient cette épopée à environ 1800 avant notre ère.

 

Abraham descend de Sem, l’un des trois fils de Noé, lesquels étaient retombés dans l’idolâtrie.

 

Son fils Ismaël donnera sa descendance arabe et son fils Isaac sa descendance juive, selon les textes sacrés.

     

 

Aujourd’hui de nombreux chercheurs docteurs et historiens la considère comme mythique.

Source Wikipédia l'encyclopédie libre


Une hypothèse répandue est que des patriarches, chefs de tribus nomades mirent en place un système de lois pour civiliser leurs tribu qui, n’oublions pas que cela se passait il y a 4000 ans, avaient des comportements encore très primitifs. Ces lois furent progressivement complétées, affinées et pour mieux convaincre le peuple furent présentées comme les commandements du dieu unique et suprême, le dieu d’Abraham : Dieu.

 

En ces temps reculés où encore peu d’humains peuplaient la terre avoir beaucoup d’enfant était signe de richesse, de prospérité et conduisait à une tribu forte capable de se défendre de ses ennemis et même le cas échéant de les attaquer.

 

La préoccupation de ces chefs était les enfants. L’histoire d’Abraham le symbolise très bien lorsque Dieu lui dit  « Ta descendance sera aussi nombreuse que les étoiles du ciel » puis « Ta descendance sera aussi nombreuse que les grains de sable du désert »

 

Pour avoir beaucoup d’enfant il y a plusieurs conditions à remplir.


1) Il faut être en bonne santé et manger sainement. En ce temps là tous ne savaient pas comment tuer correctement un animal pour que se viande se conserve correctement. Ce sont donc les prêtes, ceux qui sont instruits qui supervisent l’abatage des animaux en s’assurant qu’ils sont bien vidés de leur sang. D’autre part l’expérience a appris aux humains à se méfier de certaines nourritures. Abraham fixera les lois de ce qui est bon et de ce qui n’est pas bon.

2) L’hygiène corporel à une grande importance, les prêtes soutenus par les chefs de tribu les plus intelligents imposeront au peuple de se laver plusieurs fois par jour. Ce sera la purification et son caractère religieux aura pour but de faire obéir le peuple.

3) Sacrifier ses nouveaux nés dans l’espoir d »une descendance nombreuse est d’un ridicule achevé, mais en ce qui concerne les croyances les humains n’ont jamais eut peur du ridicule. Pour faire arrêter cette barbarie il faut marquer un grand coup, il ne suffit pas de dire que c’est absurde, immédiatement les prêtes feraient état de la tradition et ce qui se fait depuis des temps immémoriaux est toujours considéré comme sacré par les humains même de tels horreurs que de tuer ses enfants. Alors Abraham va dire que Dieu, son dieu, l’unique, le seul, le vrai lui demande son fils Isaac en offrande et il organise la cérémonie du sacrifice. Il a pris soins d’attacher discrètement un bélier dans un buisson voisin.


Au moment de frapper l’enfant il lève le bras et au lieu de frapper il le laisse en suspend en l’air comme si une main invisible le retenait. Il s’écrie « Pourquoi Dieu retiens tu ma main ? » puis il feint de découvrir le bélier un peu plus loin et s’écrie « Tu ne veux pas que je sacrifie mon fils ? C’était pour m’éprouver ? Tu veux que je t’offre ce bélier ? Et le tour est joué. Les prêtes, le peuple savent maintenant que Dieu ne veut pas de sacrifices humains.

 

Pour avoir beaucoup d’enfant une dernière condition restait à remplir : il fallait que les humains s’accouplent entre sexes différents. Alors les homosexuels seront montré du doigt et l’homosexualité sera présentée comme un pécher terrible fortement condamné par Dieu. Pour bien enfoncer le clou l’histoire de Sodome et Gomorrhe sera rapportée et la destruction de ces villes sera présentée comme un châtiment divin

 

Aussi les lois de Dieu sont-elles essentiellement des lois humaines pour que le peuple se comporte de façon efficace et que la tribu devienne la plus forte

 

 

 


 

Abraham
Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo Le 19-11-2017. Titre


Fiston le 26-8-2011. Au père des 3 religions
Papa, reviens, ils sont devenus fous !

 

Total des visiteurs  :    89156   dont aujourd'hui :   2    En ligne actuellement :  1      Total des clics   147579